suggestion


suggestion

suggestion [ sygʒɛstjɔ̃ ] n. f.
XIIe; lat. suggestio
1Littér. Action de suggérer. influence. « la suggestion [...] qui consiste à faire dans l'esprit des autres une petite incision où l'on met une idée à soi » (Hugo).
Dr. Le fait d'influencer qqn, de lui dicter sa conduite pour en tirer profit.
2Cour. Ce qui est suggéré; idée, image, projet que l'esprit reçoit de l'extérieur. inspiration. « Les suggestions du démon » (Bossuet).
Spécialt Idée, projet que l'on propose, en laissant la liberté d'accepter, de faire sien ou de rejeter. conseil, proposition. C'est une simple suggestion que je te fais. Le général « adressait au gouvernement des suggestions, mais sur un ton si impérieux qu'elles semblaient des ordres » (Madelin).
3Psychol. Le fait d'avoir une croyance, une idée, un désir, lorsque cette croyance, cette idée, ce désir a son origine dans une autre conscience et que le sujet ne reconnaît pas l'influence qu'il subit; par ext. Idée, croyance, désir suggéré. « il est possible d'évoquer chez un sujet hypnotisé, par simple suggestion, des visions hallucinatoires » (Bergson). (1884) Suggestion ou suggestion mentale : télépathie.

suggestion nom féminin (latin suggestio) Action de suggérer, d'inspirer une idée, une pensée : Recourir à la suggestion plutôt qu'à l'explication. Ce qui est suggéré sans être imposé : Ce que je vous dis est une simple suggestion. Technique psychique reposant sur la croyance qu'une personne peut influencer, par la parole, un état affectif ou une conduite d'une autre. (L'hypnose repose sur la suggestion et, utilisée dans un but à visée thérapeutique, elle attend de la suggestion qu'elle soit assez puissante pour entraver les manifestations du symptôme.) ● suggestion (difficultés) nom féminin (latin suggestio) Prononciation [&ph103;&ph109;&ph91;ʒɛ&ph103;&ph104;&ph94;̃]: suggestion doit être nettement distingué de sujétion[&ph103;&ph109;ʒ&ph89;&ph103;&ph94;̃] → sujétion Sens sujétion Prononciation → suggestion. Sens Ne pas confondre ces deux mots de forme proche. 1. Sujétion = état de sujet ; dépendance. La sujétion des serfs à l'époque féodale. 2. Suggestion = ce qui est suggéré ; avis, conseil. Personne n'a tenu compte de mes suggestions. ● suggestion (synonymes) nom féminin (latin suggestio) Action de suggérer , d'inspirer une idée, une pensée
Synonymes :
- évocation
Ce qui est suggéré sans être imposé
Synonymes :

suggestion
n. f.
d1./d Action de suggérer; chose suggérée. Faire qqch sur la suggestion de qqn.
d2./d PSYCHO Fait, pour un sujet, d'accepter certaines croyances, d'accomplir certains actes sous l'effet d'une influence extérieure, en dehors de sa volonté ou de sa conscience. Suggestion hypnotique.

⇒SUGGESTION, subst. fém.
A. — 1. Au sing., littér. Action de suggérer; art de faire naître une idée, un sentiment sans l'exposer ouvertement. Nous avons déjà souligné le pouvoir de suggestion des métaphores lorsqu'elles s'annulent mutuellement comme image et se délivrent mutuellement de leur signification indirecte (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 76).
DR. ,,Moyen de persuasion mis en usage envers le testateur pour le déterminer à disposer en faveur de telle personne`` (BARR. 1967). P. anal. Quoique l'esprit de l'armée soit encore bon en général, devez-vous vous dissimuler que l'intrigue et la suggestion ont obtenu des succès dans plusieurs corps (...)? (ROBESP., Discours, Guerre, t. 8, 1792, p. 88).
2. P. méton. Chose suggérée; ce qui (idée, image, pensée) est inspiré de l'extérieur. Synon. conseil, proposition. Les suggestions de l'envie, du besoin; les suggestions de l'esprit, du cœur, de la conscience. N'écoutez ni les suggestions de la routine, ni les conseils trop hâtifs d'un empirisme téméraire! (FLAUB., Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 168). Si tu hais cet homme (...), pour couper court aux suggestions de cette haine, tu vas te dévouer de toutes tes forces à son salut (BOSCO, Mas Théot., 1945, p. 244).
En partic. Proposition qui laisse la liberté d'accepter ou de refuser. Formuler, présenter une suggestion. Les Américains s'étaient accordés avec les Soviétiques pour refuser, malgré les suggestions britanniques, d'examiner les questions politiques concernant l'Europe centrale (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 201). La « dichotomie du travail » n'est plus un dogme; elle reste largement un fait et les difficultés auxquelles se heurtent les systèmes qui font appel aux suggestions des ouvriers en sont notamment une preuve (Traité sociol., 1967, p. 447).
B. — Au sing., PSYCHOL., PSYCH. Fait d'inspirer (ou de se laisser inspirer), par le jeu de phénomènes subconscients, une idée, une pensée, un comportement sans intervention de la volonté ni de la conscience du sujet récepteur (appelé autosuggestion lorsqu'il s'exerce de façon réfléchie). Suggestion provoquée, spontanée, normale; suggestion hypnotique. La suggestion est une fonction psychophysiologique normale, elle existe chez tous les individus, mais certains individus (suggestibles) présentent une réceptivité plus grande (LAFON 1963). V. magnicide s.v. -cide I A 3 ex. de Bourget.
Suggestion (mentale). Synon. de télépathie. Veux-tu combiner avec moi une expérience de télépathie simple ou suggestion à distance comme celle de Hennique-Desbeaux? (VALÉRY, Corresp. [avec Gide], 1892, p. 160).La suggestion mentale d'un hypnotiseur peut se transmettre à distance à son sujet (WARCOLLIER, Télépathie, 1921, p. 292). P. anal. Ne suivons pas l'exemple de certains autres pays où par la radio s'exerce une sorte d'envoûtement de suggestion collective (Vocab. radioph., [1933-52]).
Au sing. ou au plur. [Dans un cont. comm.] Suggestion du chef, du jour. Et pourquoi pas ce bloc-notes de poche en lézard rouge vif, extra-plat, pour y noter déjà quelques suggestions « fêtes des pères » (Le Point, 21 mai 1979, p. 47, col. 2).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1174-76 « mode d'influence en douceur, insinuation, incitation habile » (GUERNES DE PONT-STE-MAXENCE, St Thomas, éd. E. Walberg, 3362); 2. fin XIIe s. « inspiration, idée ou sentiment que l'on fait venir à l'esprit », spéc. « inspiration mauvaise, idée ou sentiment qui pousse au péché » (Sermons St Bernard, 129, 17 ds T.-L.); 3. 1820 « ce qui vient à l'esprit, inspiration, révélation » (MAINE DE BIRAN, Journal, p. 270); 4. 1865 « évocation, expression diffuse de quelque chose, art de faire naître quelque chose dans l'esprit sans l'exposer ouvertement (dans une œuvre artistique ou littéraire) » (TAINE, Philos. art, t. 1, p. 265); 5. 1870 psychol. (ID., Intellig., t. 2, p. 195); 6. 1912 « proposition » (BARRÈS, Cahiers, t. 9, p. 184). Empr. au lat. suggestio, -onis, dér. du rad. du supin de suggerere (v. suggérer), au sens de « avis, conseil » en lat. tardif. Fréq. abs. littér.:501. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 169, b) 166; XXe s.: a) 1 102, b) 1 233. Bbg. QUEM. DDL t. 29 (s.v. suggestion post-hypnotique).

suggestion [sygʒɛstjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XIIe; lat. suggestio, de suggerere. → Suggérer.
1 Littér. Action de suggérer. Influence. || La suggestion de qqch. par qqn. || La suggestion de qqn par qqn. || « Tout ce qui se fait par la suggestion d'Asmodée » (Lesage, le Diable boiteux, I). Instigation (à l').Dr. Fait d'influencer qqn, de lui dicter sa conduite pour en tirer profit. || Captation (cit. 2) et suggestion.
1 À l'égard de la suggestion, vous avez certainement confondu, parce qu'étant regardé par votre conseil comme le chef d'une clique (pour user de vos termes), on vous aura dit que je suggérais les réponses aux autres; et non que les miennes m'étaient suggérées.
Beaumarchais, Mémoires… dans l'affaire Goëzman, p. 61.
2 Il était habile à cet art qu'on appelle la suggestion, et qui consiste à faire dans l'esprit des autres une petite incision où l'on met une idée à soi (…)
Hugo, l'Homme qui rit, II, V, II.
Suggestion d'une idée par une autre. Association (des idées); analogie.
2 (1694, Bossuet). Cour. (Une, des suggestions). Ce qui est suggéré; idée, image, projet que l'esprit reçoit de l'extérieur. Conseil, évocation, impulsion, inspiration. || « Les suggestions du démon » (Bossuet, in Littré). || Une suggestion pratique (→ Grisant, cit. 3). || Être accessible aux suggestions de… (→ Parlage, cit. 2). || Suivre une suggestion.Les suggestions du besoin (→ Percevoir, cit. 5), de l'envie, de la conscience ( Voix)…
Spécialt. Idée, projet que l'on propose, en laissant la liberté d'accepter, de faire sien ou de rejeter. Conseil, proposition.
3 Le Directoire ne lui envoyait plus que « des vœux » et c'est le général qui adressait au gouvernement des suggestions, mais sur un ton si impérieux qu'elles semblaient des ordres.
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, Ascension de Bonaparte, XI.
3 (Après 1850). Psychol. Fait d'inspirer à qqn (ou de se laisser inspirer de l'extérieur) une idée, une croyance, une tendance, un comportement, par le jeu de mécanismes psychophysiologiques où n'intervient pas l'activité volontaire consciente du sujet récepteur. || « La suggestion se déroule dans le sujet lui-même et n'est pas obligatoirement dans l'influence d'une personne sur une autre. L'autre n'est qu'un instrument ou une occasion » (Robert Lafon, Voc. de psychopédagogie, art. Suggestion). || Réceptivité à la suggestion. Suggestibilité. || Suggestion spontanée. || Suggestion et obéissance, et imitation. aussi Influence, persuasion. || Suggestion provoquée. Hétérosuggestion. || Suggestion provoquée et « réfléchie ». Autosuggestion. || Suggestion hypnotique. Hypnose (cit. 2 et 4), magnétisme (2.). || Suggestion normale, pathologique. || Phénomènes relevant de la suggestion. Pithiatique; placebo(1884; Année sc. et industr. 1885, p. 414, 1884). || Suggestion, suggestion mentale : télépathie. || Hypnotiser « un sujet par la seule force de la suggestion mentale » (Année sc. et industr. 1885). || Automatisme et Suggestion, ouvrage de Bernheim.
4 On sait qu'il est possible d'évoquer chez un sujet hypnotisé, par simple suggestion, des visions hallucinatoires. On lui dira qu'un oiseau est posé sur sa main, et il apercevra l'oiseau, et il le verra s'envoler.
H. Bergson, le Rire, p. 46.
5 (…) la somnolence, qui au reste se lit sur le visage, est un sommeil ouvert aux conseils. La parole des autres y pénètre sans le troubler et produit des songes, qui sont oracles. Là se trouve l'essentiel de la suggestion; les pratiques accessoires ont toujours pour fin d'éliminer les perceptions proprement dites, en immobilisant les mains et en fixant le regard. Telle est la dernière ruse de la persuasion, et bien cachée.
Alain, Propos, 3 déc. 1921, Persuasion.
Par ext. Idée, croyance, tendance suggérée. || Obéir à une suggestion.
DÉR. Suggestible, suggestionner.
COMP. Autosuggestion, hétérosuggestion.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Suggestion — is the name given to the psychological process by which one person may guide the thoughts, feelings or behaviour of another. For nineteenth century writers on psychology such as William James the words suggest and suggestion were used in senses… …   Wikipedia

  • Suggestion — Sug*ges tion, n. [F. suggestion, L. suggestio.] 1. The act of suggesting; presentation of an idea. [1913 Webster] 2. That which is suggested; an intimation; an insinuation; a hint; a different proposal or mention; also, formerly, a secret… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • suggestion — sug·ges·tion n 1 a: the act or process of suggesting b: something suggested 2: an entry on the record of a fact or circumstance (as the death or insolvency of a party) material to a case and essential for the court in making its determination… …   Law dictionary

  • suggestion — Suggestion. subst. f. v. Instigation, persuasion. Pernicieuse, dangereuse suggestion. il a fait telle chose à la suggestion d un tel. c est une suggestion du malin esprit. Il ne se dit qu en mauvaise part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • suggestion — [n1] advice, plan advancement, angle, approach, bid, big idea*, bit*, brainchild*, charge, commendation, exhortation, game plan*, gimmick, hot lead*, idea, injunction, instruction, invitation, lead, motion, opinion, outline, pitch, presentation,… …   New thesaurus

  • suggestion — mid 14c., a prompting to evil, from Anglo Fr. and O.Fr. suggestioun, from L. suggestionem (nom. suggestio) an addition, intimation, suggestion, from suggestus, pp. of suggerere suggest, supply, bring up, from sub up (see SUB (Cf. sub )) + gerere… …   Etymology dictionary

  • suggestion — ► NOUN 1) an idea or plan put forward for consideration. 2) the action of suggesting. 3) something that implies or indicates a certain fact or situation. 4) a slight trace or indication: a suggestion of a smile. 5) Psychology the influencing of a …   English terms dictionary

  • suggestion — [səgjes′chən, səjes′chən] n. [ME < OFr suggestioun < L suggestio] 1. a suggesting or being suggested 2. something suggested 3. the process by which an idea is brought to the mind through its connection or association with an idea already in …   English World dictionary

  • Suggestion — (lat., »Eingebung«), ursprünglich nach der schottischen Psychologenschule (Th. Brown u. a.) die Erweckung von Vorstellungen durch andre Vorstellungen, dann nach Braid Bezeichnung für gewisse Vorgänge in der Hypnose (s. Hypnotismus) Allgemeiner… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Suggestion — (lat.), Erweckung einer Vorstellung durch eine andere, dient zum Herbeiführen des hypnotischen Zustandes und Erregen von Vorstellungen, Empfindungen und Handlungen während oder nach der Hypnose; sie wird entweder durch einen fremden Willen… …   Kleines Konversations-Lexikon